COME BACK !!!

avril 10, 2008

Hello!
Comme disent les anglophones. Je n’ai pas oublié mon blog ou notre centre d’intérêt : la communication chrétienne dans la ville d’Abidjan.
Depuis le début de l’année 2008, il y a de meilleures affiches à Abidjan. Je parle du plan de la qualité et surtout de la taille. Les chrétiens utilisent de plus en plus le grand affichage, ce qui est une bonne chose. Mais il y a une petite gêne que je ressents depuis quelques temps.
Qui mettons nous en valeur dans nos affiches ou sur le type de communication que nous faisons ? Jésus, le Père, le Saint-Esprit ou alors nous mêmes : les stars du micro que deviennent de plus en plus les prédicateurs ?
J’avoue que je trouve que c’est une grande responsabilité que de communiquer pour le Christ. Tout ce que nous faisons nous devons le faire pour la gloire de Dieu.
C’est avec cette dernière phrase que je signe mon retour.
Soyez bénis !!!

Publicités

LE RECITAL D`ONEL MALA

décembre 4, 2007

ll semble que les concerts chrétiens soient à a mode ; surtout en cette période de préparation à la célébration de la nativité. Dimanche 2 Décembre dernier, à la salle Anoumambo du palais de la culture de Treichville, s`est déroulé le Récital d`Onel Mala. Un concert de musique chrétienne avec Marya Adé et Olivier Cheuwa.
J’apprécie l’idée tout d’abord. J’apprécie aussi le sponsoring. C’était du bon boulot. Finie l’époque où le sponsoring ne concernait que les évènements du monde.
La très belle affiche lors de l`interprétation du chant « persévère » avec les trois artistes. Pour moi c’était le meilleur moment de la soirée.
Comme pour toute organisation humaine, il y a un mais. C’était les choeurs et les femmes.
Pardon pour parler comme à baby, O’nel est marié. Nous ne venons pas à un concert chrétien pour danser collé- serré avec le frère.
Personnellement, les choeurs chantaient bien mais, n’étaient pas à leur place. Ces filles se sont trompées d’évènement. Ce n’était pas le concert de Meiway ou d’un DJ. Marya était correctement habillée elles pouvaient copier sur elle et se tenir convenablement. Il y a assez de sirènes à Abidjan pour qu’on en voit sur les estrades de louange. Merci.

SOUVERAINE MAMBEY MINISTRIES

octobre 28, 2007

Salut à tous !
Que la bénédiction de notre Père le Dieu Tout-puissant et de son fils Jésus-Christ soit avec vous !
J’étais hier samedi 27 octobre à l’hôtel Ivoire dans la salle Balafon où j’ai eu la joie et l’honneur de participer à la consécration au ministère d’évangéliste de la servante de Dieu Souveraine Mambey. Devant un parterre d’hommes et femmes de Dieu, dans une assemblée d’environ 150 personnes, l’evangéliste Souveraine Mambey nous a présenté le ministère qu’elle dirige et qui porte son nom :Souveraine Mambey Ministries. La consécration s’est faite par l’apôtre Paul Simplice, Yao Kan Jean, Dr Koffi Gentilé.
Sur le plan purement communicationnel, j’avoue que ce jeune ministère ne s’est pas pris la tête, il a fait avec ses moyens une belle cérémonie, avec un code coloriel simple, des ballons au nom du ministère, des T-shirts pour les chantres. Bref, personne n’aurait pu se tromper, tout était au nom de Souveraine Mambey Ministries.
Les choses étaient simples et bien organisées. La servante de Dieu ou « boyesse entendez féminin de boy » du Seigneur a compris ce qui l’attend : « Ne craint point ». A la question « Qui enverrai-je ? » Souveraine Mambey répond « me voici envoies moi.
On a noté la présence de la famille des chantres parcequ’en plus d’être évangéliste, Souveraine est d’abord connu comme chantre. Les moments de louange et d’adoration étaient dirigés entre autre par le président des Chantres Unis de Côte d’Ivoire Yao Kan Jean, le chantre Koné Fontaly, des membres du groupe Schekina.
J’avoue que j’admire cette unité que l’on note de plus enplus dans le milieu des serviteurs de Dieu. Il y a des manifestations qui les rassemblent ou auxquelles les uns et les autres se joignent. Il faut leur tirer le chapeau.

INTERESSANT !!!

octobre 7, 2007

Salut à tous et que Dieu vous bénisse !
Je voudrai parler aujourd’hui de quelques évènements qui se sont déroulés ce weekend end et un autre qui se tiendra durant la semaine. Je vous dirai au fur et à mesure pourquoi j’en parle.
Je commencerai par le séminaire de renforcement des capacités qui s’est tenu ce samedi à Abidjan. J’en parle parce que cette première édition a eu la particularité de traiter de la communication. En effet, il y a été question de communication efficace. On m’a souvent demandé comment communiquer en milieu chrétien, ces séminaires sont des occasions pour les chargés de communication d’apprendre à bien communiquer. Vous comprenez que ce soit intéressant pour moi.
Ensuite je voudrai féliciter mon frère Koné, je devrai dire le chantre Koné Fontaly pour la première soirée « j’adore ». Il y a eu une bonne communication sur cet évènement qui s’est tenu ce dimanche. Affichage, spots, communiqués en direct, relation presse, le paquet a été mis pour que cet évènement soit une réussite. Je félicite toute l’équipe.
Je terminerai par le programme Samuel des chantres unis de Côte d’Ivoire. Nouveau venu sur la scène de la communication chrétienne de l’heure, il a un programme intéressant pour les enfants et adolescents. Les Chantres Unis de Côte d’Ivoire ont choisi de concocter un programme pour l’éducation spirituelle des plus jeunes et ce à partir du mercredi 10 octobre prochain. http://www.chantresjuniors.wordpress.com

J’en profite pour féliciter des initiatives comme le journal TOP CHRETIEN. J’espère qu’il fera mieux que Bonne Nouvelle. Je les encourage à plus de professionnalisme aussi. Ah ! que mes collègues de la communication ne m’en veulent pas si je ne parle pas du nom du journal. Je ne veux pas le critiquer. Qu’ils soient rassurés je l’ai vu.

Que Dieu vous bénisse tous !!!

MB en CI

septembre 5, 2007

C’est volontairement que je choisis d’écrire un titre qui paraît flou pour ceux qui ne sont pas à Abidjan. J’éclaircis tout de suite leur lanterne. Marcel Boungou ou MB était en concert les 24 et 26 Août dernier à Abidjan. C’était dans le cadre du « concert de l’unité ». Alors, qui est MB ? Si vous ne le connaissez pas, c’est un chanteur de gospel. A baby on dit généralement, un chantre de l’Eternel.

Après avoir subi le tapage médiatique des organisateurs, je peux dire que l’homme a conduit le peuple de Dieu à louer et adorer le Créateur et non à suivre un artiste ou un ambianceur. Que le nom de Dieu soit béni ! A l’hôtel Ivoire où j’étais présente, la seule fausse note est venue de… excusez moi je me garderai de le dire haut et fort.
Avis à tous les MC (maître de cérémonie) : s’il vous plaît soyez plaisant et respectez l’auditoire. Ce n’est pas un jeu de présider une cérémonie. Cela se prépare et on ne prononce pas des mots juste pour faire de la rime. Ce n’est pas vous que l’on doit mettre à l’honneur mais l’objet ou la personne clé de la cérémonie. C’est une question d’étiquette.
Somme toute les chantres qui étaient présents nous ont permis de louer et adorer notre Père. Je les cite en vrac : Koné Fontaly, Arnaud Migan, Gabrielle Lidji, Yao Kan Jean et le jeune Excell.

GOOD THINGS

août 23, 2007

Salut à tous !

Ne pensez surtout pas que je vous ai oubliés. Je sors du séminaire des CUCI dénommé Chantres Juniors 2007. Il s’est déroulé du 12 au 22 Août à Bassam.

Aujourd’hui, j’aimerai faire quelques remarques sur de bonnes choses que j’ai observées sur les media. Les chrétiens qui font de bonnes choses doivent être encouragés. Parmi les spots qui ont été diffusé ces derniers temps sur Fréquence Vie, j’ai pu observer :
– la belle voix radiophonique que l’on peut entendre dans le spot de la librairie 7 éternel ;
– l’interaction entre adulte et enfants que l’on entend dans le spot de Chantres Juniors 2007
-le spot sur le nouvel single de Constance : une belle harmonie entre la musique instrumentale et la voix, lorsque les paroles du chant apparaissent à la fin du spot, l’ensemble est tout beau.
Tout cela montre qu’il y a la recherche de la qualité. Je ne peux qu’être heureuse.

Par ailleurs sur le plan de l’affichage, il y a de belles affiches ces derniers temps sur les évènements chrétiens. La plus belle à mon avis, c’est celle de Santé. L’image parle, les écrits disent l’essentiel.

Toutes ces belles choses sont à apprecier à leur juste valeur.

Affichage mural

août 1, 2007

Que la grâce et la bénédiction de l’Eternel soient avec vous tous !

L’affichage est l’un des moyens de communication les plus utilisés à Abidjan. Les chrétiens aussi l’utilisent. Ils n’utilisent pas beaucoup les grands panneaux. Ils sont plutôt enclin à utiliser l’affichage mural. Je pense que c’est une question de budget et peut-être aussi du type d’annonce. Car les chrétiens ont tendance à faire des affiches pour leurs évènements. Encore que je pense que le corps de Christ gagnerait à utiliser les grands panneaux, afin d’y communiquer sur les valeurs. J’y reviendrai dans un autre article. La quantité d’informations qu’ils mettent sur les affiches murales ne leur permet pas de faire le grand affichage. Je dirai avec humour que les chrétiens aiment prêcher même sur les affiches. J’en veux pour preuve cette affiche des Chantres Unis de Côte d’Ivoire (CUCI).

comchrist-sicj.jpg

Je commencerai par féliciter les créatifs pour les belles images et les belles couleurs utilisées. Toutefois, on observe que cette affiche est en format A4. J’avoue que je ne sais pas quel est le but d’un tel choix. A mon avis le minimum devrait être un format A3. Ensuite, je note sur l’en-tête trois médaillons de logotypes. Or celui de l’extrême gauche est celui des organisateurs. Pour le savoir, il faut connaître la maison ; sinon on le prendrait lui aussi pour un partenaire. Bref, c’est ce que nous dit l’image. J’ajouterai, que du côté des couleurs, on a voulu faire plaisir aux enfants sans respecter le code colo riel de l’organisation. Le design donné au nom de l’évènement est très intéressant et original. Malheureusement, cette affiche est surchargée (je parle des écrits). Il n’est point besoin de mettre « organisé par l’ONG Chantres Unis de Côte d’Ivoire (CUCI) ». Les éléments du séminaire étant les enseignements et les ateliers, ils devraient avoir les mêmes couleurs, police et taille de police. Ce qui n’est pas le cas ici. Ce qui signifie que l’élément « tarif » devrait être différent de « ateliers ». Les affiches doivent comporter les éléments importants. Une affiche n’est pas un prospectus. Un prospectus est lu tranquillement. Une affiche, est lue en coup de vent. Il faut donc qu’elle soit aérée.
Cherchons l’excellence lorsque nous travaillons. Il est dommage que lorsque nous travaillons pour nos entreprises, nous recrutons des personnes qualifiées. Mais dans la maison de Dieu nous n’avons pas tendance à rechercher les spécialistes. Lorsqu’il a fallu construire le tabernacle, Moïse a choisi des personnes qualifiées et conduites par le Saint-Esprit. Les enfants de Dieu sont le sel de la terre et ce sel doit tout saler. Mes amis des CUCI ne m’en voudront pas j’espère. L’objectif est de nous amener tous à nous améliorer.
Que Dieu vous bénisse.

MEGALOMANIE CHRETIENNE

juillet 26, 2007

Je tiens à remercier tous les lecteurs de ce blog et particulièrement ceux qui vont au-delà de la simple lecture. Que Dieu les bénisse.

Je voudrai parler aujourd’hui de la mégalomanie chrétienne. A mon avis cette expression est une oxymore, car on ne s’attend pas à ce que les chrétiens soient mégalomanes ; au contraire, ils doivent être les modèles en tout. L’affaire Béhanzin qui a fait et continue de faire beaucoup de bruits au sein de l’Eglise en Côte d’Ivoire devrait interpeller les uns et les autres sur cette question de grandeur, mais enfin…..

Il est courant de voir des affichettes, affiches où l’on peut lire des titres pastoraux divers :

BIG PROPHETE,

REV PROPHETE DES NATIONS,

 REV MISSIONNAIRE,

 PST (Pasteur)

ARCHI BISHOP

BISHOP,

ETC.  

Ce n’est là qu’un échantillon de ce qui se passe à Abidjan. On entend tous les jours sur les ondes de la radio Fréquence Vie des énormités (excusez moi le terme) liées au titres des serviteurs de Dieu. C’est à croire que le mot serviteur, est tellement bas, il rabaisse tellement que nous devons lui trouver des qualificatifs et synonymes les « meilleurs ». Vous me direz ce n’est pas spécifique à Abidjan. Je vous répond : « oui, vous avez raison, mais je vis à baby » 

Je me permets de rappeler que l’intérieur de la Côte d’Ivoire a besoin de l’évangile. Toute la grandeur dont nous devons faire preuve c’est devant le Seigneur et non devant nos congénères. S’il nous plaît, veuillons ne pas oublier que nous avons été racheté à un grand prix.

Les combats de titres, ne ferrons pas connaître Jésus mais une vie de modèle de Christ. J’ai eu cette affichette mais ce n’est qu’un échantillon de ce qui se passe à Abidjan. Je voudrai juste faire des remarques qui ont un impact sur une meilleure communication chrétienne.  Certains de ces titres sont normaux, mais c’est le fait de les proclamer à tord et à travers qui est un problème. Bien plus, notre maître Jésus avait tous les meilleurs titres mais il défendait parfois de les citer ou de l’appeler par ces derniers. Fixons nos regards sur le maître.

Soyez bénis !!!

L’affaire Behanzin ou une communication mal gerée.

juillet 9, 2007

A Abidjan, depuis quelques temps, on a entendu parler du scandale produit par la diffusion d’un VCD. En effet, un certain Béhanzin, ancien prêtre vaudou affirme avoir fait des sacrifices de bébés. Il incrimine de nombreuses personnalités et surtout de nombreux pasteurs connus dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire.  Depuis quelques jours, cet homme est jugé au tribunal de grande instance d’Abidjan en compagnie de trois autres dont le président de IPCI (Intercesseurs pour la Côte d’Ivoire) en la personne de Souma Yadi.

behanzin.jpgLa presse a relayé le scandale, des hommes de Dieu incriminés ou pas ont donné leurs avis. aujourd’hui, c’est autour de l’Observatoire de la pub et de la Com chrétienne en CI de s’exprimer. Nous n’avions pas trouver opportun de nous exprimer sur le scandale qui divise même les frères en Christ.  Toutefois, face aux problèmes communicationnels évidents et pour l’information des uns et des autres, il est bon de dire quelque chose d’édifiant.

Mettons nous tout d’abord d’accord sur une chose. Notre analyse ne prend pas de partie. Elle essayera d’être objective. Merci d’avance.

Premièrement, les auteurs du vcd : la Bible, parole de Dieu a un système de règlement des conflits. Il est ici question d’un non respect de ce que Dieu a prévu. Un ancien, un évêque, bref une personne ayant une responsabilité dans la communauté ne doit pas être accusée sans la déposition de deux ou trois témoins ; et ici, Béhanzin est seul. Cet homme dit être chrétien, son père en tant que sorcier était sans faute le diable. Est-il délivré ? sinon le mensonge serait évident. Par ailleurs, peut-on accuser des frères sans les avoir rencontrés ? Nous ignorons si cela a été fait. Nous savons que le président d’IPCI a plusieurs fois ménacé de dénoncer des personnes. Bref pour tout ceci, nous concluons : mauvaise gestion de la communication chrétienne par IPCI et son président et ce quelque soit la véracité ou la non véracité des dires du sieur Béhanzin.

Secundo, du côté des incriminés, oulalaaaaaaaaaaaah ! des conférences de presse où des serviteurs de Dieu injurient leurs camarades (même si l’autre a tord) devant la presse et les non chrétiens yaaaah ! Une émission télévisée où les gens parfois pas incriminés mais solidaires de leurs « frères » se déchaînent dans une exposition de chair visible même par un non voyant, tellement elle est criarde.  Et ceux qui demandent des dommâges et intérêt pour « punir » leurs détracteurs. Question image c’est mal joué. 

 Les hommes de Dieu sont des personnes connues tout comme les politiciens. Leur image et leurs interventions face à la presse doivent être étudiées et préparées. Il y a donc là un vrai problème de relations publiques.  Nos églises et les serviteurs de Dieu doivent savoir qu’on ne parle pas n’importe comment devant un journaliste ou même un peuple encore plus lorsqu’il s’agit de personnes qui ne sont pas leurs ouailles.

Alors quelque soit le côté duquel on est, une chose est sûre, les RP ont été nulles, excusez moi si nous vous choquons mais permettez qu’on se dise la vérité. Dieu a permis que cette crise ait lieu au sein du corps de Christ. On a l’impression que le vent a soufflé et l’oeuvre de chacun a été manifestée et Dieu dans sa bonté immense permet que les uns et les autres puissent la prochaine fois rectifier le tir et mieux communiquer.

L’affaire Béhanzin est une grande leçon de communication en somme pour le corps de Christ ou du moins ses représentants sur terre. Lorsque le député Ateby demande un franc symbolique comme dommâge et intérêt, cela ne nous interpelle-t-il pas ?    

QUELQUES QUESTIONS !!!

juillet 2, 2007

comchrist16.jpgJe suis tombée dernièrement sur un prospectus, qui annonçait un évènement qui se déroulerait le 23 juin 2007 à la Riviéra 3 au sein de la commune de Cocody à Abidjan. Un petit prospectus dont l’objectif est de nous motiver ou encourager à participer à un temps de louange. Pourquoi m’a-t-il particulièrement interpellée ?

La première chose était l’encombrement à l’en-tête entre le nom de l’organisateur et son logo. Il y a là un embouteillage qui signifie la même chose. Il s’agit d’un prospectus de format A6, ce qui signifie qu’il n’est pas bien grand. Il faut donc aller à l’essentiel. Pour cela, il valait mieux ne mettre que le logo surtout que ce dernier nous permet d’identifier tout de suite l’organisateur.

La seconde chose c’est l’image : j’avoue que j’ai d’abord pensé qu’il s’agissait d’un concert du groupe Schekina à l’église Béthel. En regardant de plus près, j’ai vu que tel n’était pas le cas. Le groupe en question n’était qu’invité parmi d’autres d’ailleurs. Pourquoi ne donc pas faire des photos de tous les invités ou alors de petites photos de chaque invité ou encore juste deux ou trois bref il y a là toute une création publicitaire à faire. Par ailleur, l’évènement c’est un concert et pas une église. lorsqu’on compare les caractères, le nom de l’organisateur est énorme et l’évènement est tout petit. Bref je vous laisse admirer.

Que Dieu vous bénisse et nous aide à faire de bonnes choses pour sa gloire.